Accueil du siteConnaitre Lapérouse, l’homme & le marinL’EXPLORATEURLe DEROULEMENT du VOYAGE
Brèves
Nouvelle brève
lundi 9 juin

Lapérouse et la franc-maçonnerie

Lapérouse fut initié à Brest à la loge de l’Heureuse Rencontre ...

Brest et les francs-maçons scrutés par un historien

 
Le DEROULEMENT du VOYAGE
La Carte du Voyage de Lapérouse

On remarquera que les escales qui peuvent paraître longues (quelques semaines) ne représentent que 28 % au total de la durée du voyage et les matelots ne peuvent aller à terre qu’en de rares occasions (Chili). Prévu pour une durée de 4 ans, le voyage réel a duré presque 3 ans de juillet 1785 à mai ( ?)1788. La vitesse moyenne en mer, sur un long trajet et en considérant le plus court chemin, est d’environ 3 nœuds. Cela correspond sensiblement à une vitesse de 6 nœuds ( un peu plus de 10 km/h) quand il y a du vent. On a déploré trois graves accidents : à la Baie des Français en Alaska (21 morts), aux Îles Samoa (11 morts) et le reste des équipages, complété à Macao et à Manille, a disparu à Vanikoro, probablement aux deux tiers au moment du naufrage et ultérieurement pour les survivants.